Annecy: 300 nouveaux vélos électriques bientôt mis en location

Annecy: 300 nouveaux vélos électriques bientôt mis en location

À partir du printemps prochain, il sera possible de louer l’un des 300 vélos à assistance électrique que vient d’acquérir le Grand Annecy. Cette flotte représente l’équivalent de tout le parc actuel de Vélonecy, pour un service qui vise en priorité les habitants de l’agglomération.

Celles et ceux qui aimeraient aller travailler en pédalant, mais sans arriver en sueur et sans avoir à casser leur tirelire pour s’offrir un vélo à assistance électrique (VAE), devraient regarder avec intérêt la nouvelle flotte de Vélonecy. Le service de vélos urbains du Grand Annecy sera bientôt renforcé de 300 VAE disponibles à la location. Les élus de l’Agglomération ont voté cette mise en place le 20 décembre dernier. Voici ce que l’on sait sur ce nouvel équipement.

Pourquoi déploie-t-on de nouveaux vélos ?

« Pour avoir plus d’adhérents au vélo, pour qu’on ait plus de soutien quand on fait des aménagements », explique René Desille, vice-président du Grand Annecy en charge de la mobilité. Le maire de Chavanod annonce d’ailleurs que l’Agglomération va passer à la vitesse supérieure après « un petit volet cycle » dans le plan mobilité court terme adopté à l’automne dernier. « On s’oriente vers un plan vélo sur l’année 2019. »

À quoi ressembleront-ils ?

Aucune image n’a encore été présentée, mais la société Arcade Cycles, qui les produit en Vendée, a plusieurs modèles à son actif, dont celui présenté plus haut (voir photo). « Ils n’auront pas de moteur sur la roue avant mais central, sur le pédalier. C’est équilibré et de bonne qualité », précise M. Desille.

À qui seront-ils destinés ?

L’offre tarifaire (lire ci-contre) est faite pour encourager la location longue durée et décourager l’emprunt occasionnel. « Notre cible c’est les résidents du bassin annécien, pas les touristes », confirme l’élu. « Au mois, c’est juste un test, alors qu’à l’année on y est quand même gagnant. »

Les entreprises de l’agglomération pourront aussi en bénéficier pour leurs salariés.

Quand seront-ils mis en service ?

Il n’y a pas encore de date précise pour le lancement. « On va les recevoir en janvier – février pour démarrer au printemps », planifie M. Desille.

Comment ça va marcher ?

L’organisation du dispositif doit encore s’affiner. Mais, dans les grandes lignes, l’usager contactera Vélonecy pour louer son vélo à assistance électrique. Puis, il viendra le chercher ou se le fera livrer. La boutique de la gare d’Annecy servira de point de stockage, mais ne suffira pas. « Il nous manque des emplacements. L’idéal ce serait d’en mettre à deux ou trois endroits de l’agglomération », estime M. Desille. Mais, selon lui, l’expérience de la ville de Saint-Nazaire montre que les cycles partent vite.

Pour les besoins d’assistance, l’embauche d’une personne supplémentaire est envisagée. « Il va falloir étoffer un peu le service. » Et pourquoi pas acheter de nouveaux vélos. « Si ça fonctionne, c’est facile de monter en puissance. »

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *