Des trottinettes électriques désormais en libre-service à Paris

Des trottinettes électriques désormais en libre-service à Paris

La société américaine « LIME » va lancer vendredi un service de trottinettes électriques en libre-service à Paris, avec pour commencer « quelques centaines » d’exemplaires dans deux arrondissements centraux.

Adieu le Velib’ et l’Autolib’, place à la trottinette ? A l’heure où le contrat du service de voitures en libre-service s’apprête à être résilié, des appareils électriques à deux roues arrivent à Paris.

« Quelques centaines » de trottinettes électriques seront disponibles sur les trottoirs des Ier et VIème arrondissements de la capitale, a indiqué le directeur général de Lime France, Arthur-Louis Jacquier, précisant que les utilisateurs pourront les laisser dans d’autres arrondissements. « Très rapidement, notre flotte grandira pour répondre à la demande (…) dès les prochains jours, les prochaines semaines », a-t-il ajouté, citant d’abord le Xème arrondissement, le XIème, « et ensuite le reste de Paris ». Il a refusé de dire précisément combien d’engins seront déployés.

Interdiction de rouler sur le trottoir

Concrètement, les utilisateurs pourront localiser les trottinettes disponibles grâce à l’application sur leur smartphones, et les faire démarrer en flashant un QR Code. Le tarif est de 1 euro par course plus 15 centimes par minute, un trajet moyen devant coûter dans les 2 à 3 euros. Tous les engins seront récupérés le soir pour être rechargés et le cas échéant réparés, et remis en service au petit matin le lendemain, selon Lime. Les trottinettes baptisées Lime-S, d’une autonomie de 50 km, ont été développées en partenariat avec Segway. Elles seront bridées à 24 km/h et n’ont pas le droit de rouler sur les trottoirs.

Lime a été fondée en juin 2017 sous le nom de LimeBike, proposant d’abord des vélos partagés sans borne (en « free-floating ») avant de se lancer dans l’aventure de la trottinette électrique. Elle s’est lancée ces derniers mois à Berlin, Francfort et Brême (Allemagne) avec des vélos, et à Zurich (Suisse) avec en plus quelques trottinettes. « Nous nous sommes rendus compte que les trottinettes étaient dix fois plus demandées par les utilisateurs. Il y a un véritable engouement pour les trottinettes, qui sont beaucoup plus ludiques et beaucoup plus pratiques que n’importe quel autre mode de transport », a relevé M. Jacquier.

La société signera le 27 juin, avec tous les acteurs deux roues, une charte de bonne conduite avec la Ville de Paris. Lime « s’implante en France en partenariat et en bonne entente avec la mairie de Paris », a souligné à ce sujet Arthur-Louis Jacquier.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *