La frénésie des trottinettes et skateboards électriques

La frénésie des trottinettes et skateboards électriques

Moins encombrants qu’un vélo, les trottinettes et les skateboards électriques sont de plus en plus plébiscités pour répondre « au casse-tête du dernier kilomètre ». « C’est un mode de transport alternatif qui se combine très bien avec les transports en commun », argumente Jérôme Carrodano. Citybug, E-micro one ou LTrott pour les trottinettes, Stary ou Bolt pour les skateboards : les nouveaux modèles se multiplient.

Plus faciles à conduire, les trottinettes sont pour le moment plus demandées. « Elles font un carton, pour des clients de tous âges, hommes ou femmes, car il est très aisé de se déplacer avec », constate Alexis Blaevoet. En 2014, « entre 5000 et 7000 pièces ont été vendues, constate Christophe Bayart, fondateur et PDG de LTrott, qui représente entre 30 et 40 % du marché. La marge de manoeuvre est donc encore importante. »

La trottinette électrique : « Le choix idéal pour les professions très mobiles, comme les agents immobiliers ou les avocats. »
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *