Trottinette électrique : casque et gants bientôt obligatoires ?

Trottinette électrique : casque et gants bientôt obligatoires ?

La députée LaRem des Hauts-de-Seine a confié ses idées pour limiter les accidents en trottinettes électriques. Au programme, casque et gants obligatoires, mais aussi sanction si l’appareil est débridé, et adoption d’un Klaxon pour éviter de heurter un piéton.

Les trottinettes électriques ont fait leurs nids dans les villes françaises si rapidement que la législation qui les entoure reste encore assez floue, malgré leur utilisation croissante. C’est un nouveau casse-tête pour les autorités, mais il semblerait que du changement se profile à l’horizon : le port obligatoire d’un casque et de gants, et toute une série de mesures. 

Une série de mesures pour assurer la sécurité des conducteurs et des piétons

Le port d’un casque de sécurité et de gants pourrait bientôt être rendu obligatoire à tous les utilisateurs de trottinettes électriques. C’est en tout cas la proposition de Laurianne Rossi, députée La République en Marche (LaRem) des Hauts-de-Seine, qui propose de mettre en place toute une série de mesures pour sécuriser la pratique du deux-roues électrifié.

« En matière de sécurité, je crois qu’il faut aller beaucoup plus loin et rendre obligatoire à la fois le port du casque et des gants », a indiqué la députée LaRem au micro de BFMTV.

Laurianne Rossi a également mentionné vouloir mettre en place un « avertisseur sonore » ainsi qu’un « dispositif réfléchissant à l’avant et à l’arrière, pour se protéger et se signaler. » La députée indique également vouloir rendre l’assurance obligatoire mais aussi « sanctionner le débridage de ces engins : nous avons aujourd’hui des trottinettes trafiquées qui vont jusqu’à 70, voire 80 km/h. »

La députée LaRem des Hauts-de-Seine a également indiqué vouloir « donner un véritable statut à ces engins : les intégrer au Code de la route, au code de la sécurité routière. » A mesure que les trottinettes électriques se multiplient, l’heure d’adopter une législation pour en réguler l’usage approche. La Mairie de Paris a déjà commencé en interdisant l’usage de la trottinette électrique sur les trottoirs de la capitale sous peine de s’exposer à une amende de 135 euros.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *