Xiaomi dévoile un vélo électrique au look de scooter, le Himo T1

Xiaomi dévoile un vélo électrique au look de scooter, le Himo T1

La marque chinoise vient de lever le voile sur son nouveau vélo électrique, le Himo T1. Malgré un look qui le rapproche énormément du scooter, l’engin dispose bien de pédales.

Xiaomi est surtout connu pour ses smartphones et ses trottinettes, mais la marque chinoise est également une étoile montante dans le secteur des vélos électriques. Après son Himo V1 l’année dernière, et son récent Himo C20, la marque chinoise dévoile aujourd’hui son Himo T1, un drôle de vélo électrique qui puise surtout son inspiration du côté du scooter.

Un vélo électrique dans le corps d’une Vespa

Le Himo T1, c’est un vélo électrique dans le corps d’une Vespa. Annoncé à 450$, l’engin dispose tout de même de pédales, même si beaucoup l’utiliseront probablement plutôt comme un mini scooter.

Le deux-roues est équipé d’un moteur électrique d’une puissance de 350W alimenté par une batterie de 48V. Celle-ci est censée devoir permettre à l’engin de parcourir près de 60 km avant de tomber à plat. La marque chinoise propose également un modèle équipé d’une batterie de 28 Ah, permettant de doubler l’autonomie pour arriver à 120 km.

Disponible en juin en Chine

Le Himo T1 ne tire pas que son look du scooter, le deux-roues dispose en effet d’un système de suspension à l’arrière, mais aussi de freins à disques à l’avant, quand l’arrière sera freiné grâce à un système de tambour. Durant son annonce, Xiaomi n’a pas dévoilé la vitesse de l’engin. Il devrait cependant être bridé à 25 km/h, comme l’exige la législation pour ce type de véhicule.

Le Xiaomi Himo T1 sera disponible en juin prochain dans l’Empire du milieu pour un tarif avoisinant les 450 dollars. Rien d’annoncé pour l’Europe, mais nul doute que si le deux-roues rencontre le succès en Chine, le Himo T1 risque de déferler dans les rues de nos métropoles et favoriser des rencontres amoureuses comme au cinéma (ou dans les clips de promotion comme la vidéo qui suit…). 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *