Entretien et nettoyage de votre hoverboard

Entretien et nettoyage de votre hoverboard

Comme tout appareil électronique, il est important de prendre soin de son produit afin d’augmenter sa longévité. Le propriétaire d’un hoverboard, qu’il soit occasionnel ou passionné ne doit pas négliger l’entretien de son objet de prédilection. Voici quelques suggestions pour maintenir en état votre hoverboard.

Tout d’abord il est important de garder à l’esprit que bien que son design soit renforcé et protège des chocs comme de la pluie, il faut savoir être raisonnable et ne pas repousser les limites de son appareil au delà de ce dont il est capable.

Entretenir son hoverboard

Quand on ne l’utilise pas

Lorsque votre hoverboard est à l’arrêt et que vous êtes rentré chez vous, il est impératif de garer votre appareil dans un endroit sec et à l’abri de la poussière. Laisser son hoverboard dans sa chambre ou son salon n’est peut-être pas en raccord avec votre déco, alors si vous choisissez le garage, privilégiez une place en hauteur. En effet l’humidité peut endommager les circuits électriques et la batterie. Bien-sûr utiliser son hoverboard lorsqu’il pleut n’est pas gênant, mais attention à ne pas rester trop longtemps sous l’eau malgré tout.

Entretenir la batterie

Vous avez peut-être entendu parler d’incidents liés à la surchauffe des batteries ? Nos modèles sont tous équipés d’une sécurité anti-surchauffe détectant en temps réel la température de chaque accumulateur. Dans le cas où la température augmente trop rapidement, l’ordinateur réduit la puissance et désactive préventivement la partie de la batterie incriminée. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter de ça.

En revanche, nous vous conseillons de ne pas laisser votre hoverboard charger toute une nuit sans surveillance. Une fois votre produit complètement chargé, il est recommandé de le débrancher.

Aussi, une batterie qui n’est pas utilisée peut subir une décharge profonde et devenir inutilisable. Afin d’éviter les mauvaises surprise et de devoir changer votre batterie, nous vous conseillons de décharger et charger celle-ci une fois toutes les 2 semaines en période d’inactivité afin d’assurer son bon fonctionnement.

Nettoyer son hoverboard

une nécessité pour prévenir une usure prématurée

Les hoverboards embarquent plusieurs composants électroniques. Pourtant, ils ont été conçus pour rouler sur les trottoirs. En l’utilisant régulièrement, de la poussière s’infiltrera et les roues s’useront également. Des nettoyages réguliers s’imposent afin de préserver les performances de ce véhicule électrique.

Vous obtiendrez de précieuses informations sur la fréquence de nettoyage idéale en lisant le manuel d’utilisation fourni par le fabricant. Toutefois, nous pouvons déjà vous dire que cela dépend principalement de la fréquence d’utilisation de l’engin. Si vous vous en servez rarement, 2 à 3 nettoyages par an suffiront amplement. Si vous utilisez l’hoverboard quasi quotidiennement, il faut le nettoyer après chaque utilisation. Ceci est d’autant plus conseillé en hiver ou durant l’automne. Pendant ces saisons, les rues sont particulièrement humides.

Quelles sont les fournitures à se procurer ?

En réalité, vous n’aurez pas à vous procurer des instruments particuliers. De simples objets du quotidien suffisent pour nettoyer efficacement un hoverboard. Vous aurez besoin d’un chiffon hydrophile, d’un tissu microfibre et d’une brosse à dents.

Dans ce contexte, acheter un hoverboard n’entrainera pas de dépenses supplémentaires. Toutefois, nous vous conseillons de vous procurer une housse de transport. Celle-ci permettra de protéger l’engin de la poussière et de l’humidité lorsque vous ne l’utilisez pas.

Les vendeurs vous inciteront également à acheter un nettoyant pour faire briller les parties chromées de l’hoverboard. Cependant, vous pouvez préparer un polish fait maison. Il faudra mélanger de la farine, du sel et du vinaigre. Ce mélange vous servira à redonner de la brillance aux jantes miniatures de votre hoverboard.

Les étapes à suivre pour nettoyer son hoverboard

Vous devez prendre le chiffon hydrophile pour l’imbiber d’eau. Assurez-vous que ce chiffon ne soit pas trop gorgé d’eau. Après cette vérification, utiliser ce tissu pour essuyer les parties sales. Rincez le chiffon si cela est nécessaire et utilisez un détergent doux si les taches sont trop difficiles à enlever. Dans tous les cas, il faut prendre certaines précautions afin que l’eau ne s’infiltre pas à l’intérieur de la coque.

Pour ce qui est des roues, munissez-vous d’une brosse à dents. Vous vous en servirez pour vous débarrasser de la boue ou d’autres salissures. Aucun composant électronique n’a été fixé au niveau des roues. Ainsi, rien ne vous empêche de récurer le tout. Ici encore, soyez prudent si vous décidez de vous servir d’un peu d’eau.

Nous vous avons donné la recette d’un polish fait maison dans la section précédente. Ce nettoyant vous permettra de polir les parties chromées comme les enjoliveurs. Il ne faut pas l’utiliser sur d’autres composants de l’hoverboard au risque de laisser des rayures apparentes.

Après chaque nettoyage, servez-vous d’un tissu microfibre pour tout essuyer et pour vous débarrasser de toute trace d’humidité. Ainsi, l’eau ne s’infiltrera pas dans la coque par mégarde.

Les erreurs à ne pas commettre

Vous l’aurez compris : L’eau est le pire ennemi des hoverboards. Vous devez prendre toutes les précautions nécessaires pour que l’eau ne s’infiltre pas. Dans cette optique, n’utilisez pas d’éponge et fuyez les jets d’eau pressurisés aussi bien pendant le nettoyage que durant vos balades en extérieur.

Quelques personnes ont aussi tendance à penser que l’eau chaude permettra d’amollir et de se débarrasser des taches tenaces. Cela n’est pas faux. Seulement, la vapeur va s’infiltrer et pourrait entrainer des dégâts irréversibles.

Enfin, vous serez tenté d’acheter les nettoyants vendus sur le marché. Seulement, tous ces produits ne sont pas adaptés au nettoyage des hoverboards. Certaines substances chimiques peuvent décaper le plastique. Bien que les effets soient invisibles à l’œil nu, vous aurez une mauvaise surprise tôt ou tard. Pour éviter cela, nous vous conseillons d’utiliser des détergents doux. Il en est de même pour le polish. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous vous incitons à utiliser un polish fait maison.

D’autres conseils pour prendre soin de son hoverboard

Prendre soin de son hoverboard ne consiste pas uniquement à le nettoyer régulièrement. Vous devez porter une attention particulière à la batterie de l’engin. C’est en effet le premier composant qui présentera les signes d’usure. Afin de préserver l’autonomie du véhicule, il est conseillé d’attendre que la batterie soit complètement déchargée avant de la recharger.

Sachez également que les hoverboards n’ont pas été conçus pour descendre les escaliers ou pour faire des figures acrobatiques. Respectez les consignes du fabricant pour prolonger la durée de vie de l’hoverboard. En faisant le bon choix, vous pourrez acquérir un modèle couvert par une garantie.

Pour résumer, suivez ces conseils simples pour faire durer votre hoverboard

Conseil #1 : pensez à le recharger après chaque utilisation

Les batteries sont capricieuses, même celles au Lithium. Un bon réflexe à avoir est de procéder au rechargement après chaque utilisation. Tout simple, tout bête mais à faire car les batteries n’aiment pas trop rester sans activité.

Conseil #2 : réalisez quand vous le pouvez un cycle de charge complet

Il est également conseillé d’aller au bout de la charge de la batterie, dit autrement, d’utiliser l’hoverboard jusqu’à plus faim, jusqu’à son épuisement total. Ensuite rechargez la batterie. Les cycles de charge complets allongent la durée de vie de la batterie de l’hoverboard, même pour les batteries de marque comme Samsung, LG ou Panasonic

Conseil #3 : stockez votre hoverboard au sec

Même si votre modèle peut rouler dans les flaques d’eau, il est important de le ranger après usage dans un endroit à l’abri de la pluie, de l’humidité et de la poussière. Un bon placard fera l’affaire !

Conseil #4 : ne faites pas de cascade, ce n’est pas incassable !

On a tellement envie d’en faire… certes. Mais cela reste un objet cassable, alors ne tentez pas de battre le record du plus long saut du quartier sur un tremplin, cela l’abimera obligatoirement. Ni de descendre à toute vitesse un trottoir, cela risque de casser sa coque plastique.

Conseil #5 : n’utilisez pas de solvant abrasif pour nettoyer l’appareil

Cela risque tout simplement de le décolorer. Et vous avez passé tellement de temps à choisir la bonne couleur, non ? Utilisez donc de l’eau savonneuse et tout se passera bien.

Conseil #6 : ne le faites pas rebondir pour voir ce que ça fait !

Vous l’avez compris, faire chuter l’hoverboard même d’une petite hauteur n’est tout simplement pas recommandé car cela endommagera les circuits électroniques qui commandent l’appareil.

Conseil #7 : n’utilisez que le chargeur fourni dans le carton pour charger la batterie

Chaque chargeur est adpaté à sa batterie. Il est réglé sur le bon niveau de volts et d’ampères. Si vous branchez un autre chargeur qui n’est pas adapté à la batterie, même si celle-ci charge, elle s’abimera et sera très rapidement endommagée.

Conseil #8 : ne branchez pas l’hoverboard ou la batterie directement à l’allume-cigare d’une voiture

Encore une fois, il est fortement recommandé de n’utiliser que le chargeur fourni avec l’hoverboard. Le charger sur un autre système, même sur un allume-cigare de voiture réduira la durée de vie de la batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *