apprendre à faire du monocycle électrique

apprendre à faire du monocycle électrique

La première fois que l’on monte sur une Monoroue électrique il est difficile de ne pas tomber. En effet, tenir debout en équilibre lorsque la Monoroue est en mouvement quand nous sommes débutant peut s’avérer être un véritable calvaire. C’est pour cela que cet article va vous aider à comprendre comment faire de la Monoroue.

Rappel du principe de fonctionnement d’une gyroroue (appelée aussi monoroue électrique, monocycle électrique).

Votre monocycle électrique est équipé d’un moteur brushless qui peut fonctionner dans les deux sens (vous pourrez donc utiliser votre monocycle dans les deux sens sans distinction).

Lorsque vous vous penchez légèrement en avant, le système d’auto-équilibrage du monocycle détecte votre action, accélère et redresse légèrement l’avant du monocycle pour vous éviter d’être déséquilibré vers l’avant. Une fois lancé, vous pourrez faire ralentir le monocycle en vous penchant légèrement en arrière. Le système d’auto-équilibrage évitera également un déséquilibre vers l’arrière. Il est conseillé de connaître la puissance du moteur de votre véhicule car oui, un moteur puissant est plus sensible qu’un moteur lent. Cela signifie que plus votre moteur est puissant et plus votre véhicule sera sensible.

Pour connaître la sensibilité de votre Monoroue vous avez simplement besoin de monter dessus et d’exercer une faible pression sur l’avant de vos pieds. Vous verrez alors comment votre véhicule réagit. Cette méthode est la meilleure pour vous habituer le plus rapidement à votre Monoroue.

Préparer la roue électrique et se préparer.

Vous venez de déballer votre roue électrique, mettez-là à charger sur le secteur, et, pendant ce temps, lisez attentivement la notice fournie. Elle vous donnera des indications et aussi des conseils et des astuces pour bien utiliser votre monocycle électrique, en particulier, regardez les significations des différentes alertes sonores et visuelles. (vitesse max, inclinaison max, batterie…)

Vérifiez le gonflage de la roue: Évitez quelle ne soit trop gonflée (l’apprentissage sera plus difficile), mais ne la sous gonflez pas non plus. Comme indicateur vous pouvez regarder que les roulettes ne touchent pas le sol quand elle est droite. Le gonflage est environ de 4 bars. Utilisez de préférence, une pompe avec manomètre.

Téléchargez l’application : Les applications sont très utiles, elles permettent de paramétrer les alarmes de votre roue, la sensibilité des pédales, de modifier son apparence ou tout simplement de suivre votre consommation en distance, niveau de batterie, etc…tant que vous êtes débutant, laisser les réglages standards.

– La sangle d’apprentissage permet d’avoir « quelque chose » à laquelle s’accrocher. Cela aide au début à se sentir en confiance. Elle permet aussi de ne pas laisser sa roue filer en cas de perte d’équilibre. Par contre, elle deviendra vite un élément à supprimer car vous aurez besoin de vos deux bras pour gérer l’équilibre. Quand à laisser filer la monoroue, rassurez-vous ! Sa coque résiste aux chocs, il faut juste faire attention à choisir un lieu adéquat pour débuter.

– Protégez votre roue: Dans la période d’apprentissage, si vous ne devez pas tomber, il est probable que votre roue, elle, tombe. Il est possible de la protéger des chocs et des rayures. Vous pouvez choisir de coller des mousses de protection, ou encore de la couvrir avec une housse de protection adaptée.

– Protéger vous ! Pour cette période d’apprentissage au moins, munissez vous de protection coudes, poignets, casque.

Le Niveau de charge de la roue électrique

Chaque gyroroue son type d’affichage pour l’indicateur de batterie. Certaines très rudimentaires telles que la Solowheel S300 possèdent une simple LED qui vire progressivement du vert au rouge, d’autres affichent le niveau de charge avec des LEDS (KS16B, Gotway ACM, Ninebot), enfin les plus modernes possèdent un affichage type écran LCD (Inmotion).

Choisir un lieu dégagé et sans obstacle

Choisissez un endroit dégagé sans obstacle, plat, et avec une revêtement de sol plutôt lisse et régulier.

Si vous vous lancez seul dans l’aventure, choisissez un espace longeant un mur sur lequel vous pourrez vous appuyer. Vous pouvez même en faire à l’intérieur dans un long couloir par exemple mais vous serez vite limité.

Si on peut avoir l’aide d’une tierce personne, alors, une grande place dégagée (parking, place, ….) sera le meilleur endroit pour débuter. Préférez un jour et un endroit sans trop de passage pour que vous restiez concentré sur l’exercice sans vous laisser perturber par les regards des passants.

Comme nous l’avons vu au point précédent, le fait qu’il y ait peu de passage, et qu’il soit dégagé, permettra d’être aussi plus serein si la monoroue doit faire quelques mètres seule.

Fuyez les couloirs intérieurs, les sous-sols, les terrasses…  il vous faut de l’espace!

Habituez-vous tout d’abord à stabiliser la gyroroue (monoroue électrique, monocycle électrique) avec un seul pied lorsqu’elle est allumée.

Placez le monocycle électrique verticalement sur le sol et mettez le sous tension en appuyant sur le bouton power (appui long de 2 secondes). L’affichage du niveau de la batterie s’allume (vérifiez également le niveau de la batterie avant chaque utilisation). Par ailleurs, le monocycle émet un bip pour signifier qu’il est prêt à être utilisé.

Si le monocycle électrique s’incline vers l’avant ou vers l’arrière après la mise sous tension, maintenez le verticalement, attendez qu’il se redresse et se stabilise.

Abaissez les deux cale-pieds. Conservez un pied au sol tout en plaçant l’autre sur le cale-pied de votre choix bien centré par rapport à la longueur de la pédale (maintenez la sangle de sécurité tendue en continu pour éviter au monocycle de vous échapper). Tentez tout d’abord de trouver le point d’équilibre de votre gyroroue (il faut n’appuyer ni vers l’avant de la pédale, ni vers l’arrière), puis cherchez par la suite à le faire rouler doucement vers l’avant et vers l’arrière.

Lors de vos différents essais, vous serez certainement amener à soulever la gyroroue pour la replacer. Il faudra l’éteindre avant de le soulever du sol (appui long de 2 secondes). Si vous ne pensez pas à l’éteindre, cette dernière lorsqu’elle perdra l’adhérence au sol se mettra en sécurité (l’afficheur de la batterie clignotera et un son continu retenti

Monter sur la roue et rouler

Comment démarrer avec la monoroue electrique?

Pendant les trois premiers trajets, vous vous aiderez d’un poteau ou d’un mur pour positionner votre second pied sur la pédale de la monoroue. Après, vous aurez automatiquement le réflexe de garder un pied dessus, bien coincé avec le repose-pied et le mollet contre le coussinet rouge antidérapant. Dès lors que vous penchez ce pied, la roue electrique commence à vous pousser, le léger déplacement vous maintien en équilibre et vous avez tout le temps de positionner le second pied (comme avec un vélo sur lequel vous ne vous posez même plus la question).

Le monocycle électrique étant toujours sous tension, appuyez-vous à l’aide de votre main sur un support latéral (poteau, mur). Placez votre premier pied sur le cale-pied. Lorsque votre gyroroue est stabilisée inclinez la légèrement vers le pied opposé qui est toujours au sol, de manière à faciliter le positionnement de votre second pied. déposez délicatement votre second pied sur le cale pied, redressez vous et tentez de maintenir la gyroroue à l’arrêt. reproduisez plusieurs fois cette opération jusqu’à vous sentir à l’aise.

Pour monter sur votre Monoroue, il faut positionner un pied sur un des deux supports et bien caler la partie haute du monocycle électrique contre le mollet. Puis faire un petit saut, sans mettre trop de poids sur le pied déjà posé sur un support, tout en tentant d’amener le second pied sur le support libre. En terminant votre petit saut (où le pied initialement positionné sur le support n’avait pas quitté le support), la gravité ramène alors votre poids sur vos deux pieds (qui sont alors tous les deux sur leurs supports respectifs). Pour monter sur votre Monoroue prenez votre temps. Vous pouvez vous aider à l’aide d’un mur si vous êtes seul, ou alors d’une personne qui vous tienne si vous pouvez.

Connaissant à présent la sensibilité du moteur de votre véhicule, et commençant à savoir monter sur votre monocycle électrique il est parfaitement normal que vous soyez déséquilibré et naturel que vous reposiez un pied par terre.

Cependant, il faut vous rappeler des sensations que vous avez lorsque vous avez appris à faire du vélo : Il est relativement difficile de ne pas tomber sur la gauche ou vers la droite lorsqu’on est à l’arrêt. Lorsque nous roulons, il n’y a plus aucun déséquilibre gauche/droite, le fait d’avancer donne un équilibre gauche/droite. C’est le même principe pour le monocycle électrique : en avançant, il n’y a plus de déséquilibre gauche/droite !

Il vous faudra quelques minutes et de nombreux essais pour vaincre cette étape mais au bout d’un petit moment vous allez pouvoir rouler tranquillement et prendre beaucoup de plaisir !

Exercice 1 : le Va et vient

Montez sur votre monocycle électrique à l’aide d’un appui fixe. Installez vos pieds sur les pédales. Trouvez une position correcte. Ils doivent être bien parallèles, centrés par rapport aux pédales (pas trop en avant ou arrière, pas trop sur l’extérieur)

Vos mollets reposent sur le PAD mais ne doivent pas trop se crisper dessus. Ce sont bien vos pieds et vos chevilles qui gèrent le mouvement de balancier et l’équilibre. Si vous serrez trop les mollets, vous serez contracté, vous aurez mal et vous bloquerez vos chevilles. Pour tenir l’équilibre : quand vous commencer à pencher d’un coté, appuyez plus sur le pied opposé pour redresser.(légèrement)

Faites de leger va-et vient en vous tenant à un poteau pour apprivoiser la sensibilité de votre roue.

Gardez les genoux souples. Détendez-vous, relâchez les muscles, portez votre poids sur l’avant du pied pour avancer et sur le talon pour freiner et revenir en arrière.

Rappelez vous, plus les pédales sont penchées en avant plus on prend de la vitesse, quand on les redresse on ralenti. Allez y en douceur. Testez-vous et testez votre roue électrique. Tous les modèles de roues offrent des sensations différentes et ont leur propre sensibilité.

Exercice 2 :

Travaillez le démarrage et l’équilibre latéral de votre gyoroue.

Quand vous vous sentez à l’aise avec le va et vient, lancez-vous! Regardez droit devant vous en gardant la tête et le regard haut. Ne regardez pas vos pieds!

Lors de cette étape il est également nécessaire de continuer à vous servir de la sangle de sécurité, et si possible, d’être aidé par une seconde personne pour apprendre plus rapidement à maitriser l’équilibre latéral. Le système intelligent qui aide le pilote à maintenir son l’équilibre avant arrière ne peut pas agir sur l’équilibre latéral, il faudra donc être très prudent lors de cette étape.

  • Mettez votre pied le plus habile sur le cale-pied correspondant (nous prendrons le pied droit dans cet exemple), tout en conservant la sangle de sécurité dans votre main gauche (pour les droitiers). Vous vous appuierez ainsi sur la main de votre accompagnateur ou sur un support latéral (mur ou poteau) avec votre autre main.
  • Penchez votre monoroue électrique vers le pied gauche qui est toujours au sol, en maintenant une pression sur la coque avec le mollet de votre pied droit pour vous aider à positionner votre pied gauche sur le cale-pied.
  • Venez positionner en douceur votre pied gauche sur le second cale-pied.
  • Redressez vous et conservez la position la plus droite possible.
  • Une fois que vous aurez trouvé votre équilibre et que vous vous sentirez prêt à démarrer, penchez légèrement le bassin  vers l’avant. Lors des premiers mètres, restez le plus droit et le plus détendu possible.
  • Après 4 ou 5 mètres parcourus, ralentissez, puis arrêtez-vous en vous penchant légèrement vers l’arrière.
  • Recommencez cet exercice jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise lors du démarrage et sur plusieurs mètres. C’est certainement l’étape la plus déstabilisante de l’apprentissage, mais rassurez-vous elle sera vite dépassée avec de l’entraînement. Il est nécessaire d’acquérir de bons réflexes et de maitriser la ligne droite avant de tenter d’essayer de démarrer sans l’aide d’un support ou de faire des virages.

Exercice 1 : Monter, descendre avec un point fixe.

Pour s’exercer, installez la sangle en position. Tenez-vous contre un appui fixe, posez un pied sur la roue, l’autre reste au sol.  Faites des essais en posant votre deuxième pied sur la roue, et reposez le, recommencez autant de fois que nécessaire pour sentir que ce mouvement est naturel et que votre deuxième pied vient se placer au bon endroit (parallèle et bien centré).

Exercice 2 : Monter avec la sangle sans point fixe.

Loin de l’appui fixe, avec la sangle toujours, posez un pied sur une pédale, et donnez une petite impulsion avec le deuxième pied. Avancez ainsi tout en tenant la sangle. Ne cherchez pas tout de suite à poser le deuxième pied. Continuez d’avancer doucement par petite impulsion, jusqu’à sentir que le deuxième pied « veut » se placer sur la pédale. Si cela peut vous aider, pensez que les plus avancés peuvent faire du monocycle électrique sur un pied.

L’impulsion ne doit pas être trop forte sinon la roue avance trop vite et vous ne serez pas en équilibre.

Comment réguler la vitesse de la roue électrique ?

La vitesse est réglable par la simple inclinaison du corps. Après quelques jours de pratique, la monoroue electrique se régule sans même qu’on s’en rende compte.  Si vous vous penchez davantage à vitesse maximale, la machine commence à se cabrer en arrière, bipe très fort sur certains modèles. Il ne faut pas insister trop longtemps, car on arrive alors à la limite, et vous tomberiez en avant.

Comment s’arrêter avec la monoroue electrique?

Il suffit de se pencher en arrière, et lorsque que la monoroue electrique est à l’arrêt, de poser un pied à terre (exactement comme un vélo sur lequel vous ne vous posez même plus la question).

Que fait la roue électrique si elle tombe latéralement ?

la monoroue electrique détecte les chutes, elle stoppe son moteur automatiquement. Il suffit alors d’éteindre la mono-roue, ensuite la rallumer.

Apprenez à tourner

Comment manœuvrer avec un monocycle électrique?

Maintenant vous maitrisez l’accélération et le freinage en ligne droite et vous commencez à apprécier les sensations. Pourtant, la vie est faite de courbe ! Maintenant il va falloir tourner.

Tournez simplement les épaules et la tête en regardant dans la direction souhaitée. Ceci créera une légère inclinaison de côté et frontale, la roue électrique vous suivra toujours, son seul but étant de vous rattraper constamment et de rester sous vos pieds.

Ne vous inquiétez pas, c’est en fait assez simple. Il vous « suffit » de tourner les épaules et le bassin dans la direction ou vous souhaitez aller à la manière des rollers. La maniabilité et la capacité à effectuer des virages plus ou moins serrés dépend du modèle de monocycle électrique que vous conduisez. Vous serez certainement d’abord plus à l’aise avec les virages dans un sens plutôt que l’autre.

Astuce : Regardez là ou vous voulez aller. Gardez bien les pieds parallèles. Forcez le mouvement d’épaule et de hanches dans les premier temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *