Xiaomi 70mai A1 : un scooter électrique à moins de 400 euros

Xiaomi 70mai A1 : un scooter électrique à moins de 400 euros

Spécialiste des appareils mobiles et de la trottinette électrique, le chinois Xiaomi s’aventure sur le segment du scooter électrique avec deux modèles inédits commercialisés à un prix défiant toute concurrence.

Baptisées A1 et A1 Pro, les deux nouveautés de Xiaomi ne sont en réalité pas les premiers scooters électriques lancés par le fabricant. Il y a un an, Xiaomi présentait déjà l’Himo T1, un petit scooter à philosophie similaire.

70mai, startup fondée en 2016 qui fait partie de l’écosystème Mi de Xiaomi, vient d’annoncer l’arrivée de deux nouvelles références de scooters : Xiaomi 70mai A1 et A1 Pro. Il faut savoir que Xiaomi n’est pas un nouvel acteur de la mobilité urbaine, ses trottinettes sont les plus répandues et ce ne sont pas les premiers scooters commercialisés.

Small is beautiful

Petits et réservés à un usage strictement urbain, les A1 et A1 Pro sont vendus sous la marque 70mai, nom du groupe chinois qui en assure l’industrialisation. Montés sur des roues de 16 pouces et basés sur une structure identique, les deux modèles ne pèsent que 50 kilos environ. Intégré dans la roue arrière, le moteur électrique se contente de 750 watts de puissance, la vitesse étant limitée à 25 km/h seulement. Pas de quoi offrir de grosses capacités d’accélération et de franchissement.

70mai A1 et A1 Pro : une conception très proche, une connectivité différente

Le 70mai A1 intègre un moteur 48 V / 16 Ah qui devrait permettre d’avoir 60 kilomètres d’autonomie avec la batterie de 768 Wh pour une vitesse maximale de 25 km/h.

La version A1 Pro est plus intéressante, car elle passe à 70 kilomètres d’autonomie (960 Wh), un moteur très similaire (48 V / 20 Ah), mais elle intègre surtout tout un système embarqué avec de la 4G LTE, un écran tactile (pas d’écran tactile ni de 4G sur la version normale), un système de géolocalisation par GPS et des haut-parleurs pour la musique. Xiaomi a prévu un assistant vocal pour contrôler l’écran sans avoir à le manipuler. La version Pro intègre également une dash cam à l’avant pour filmer en Full HD avec un champ de vision de 130 degrés.

La batterie sur les deux modèles est amovible pour être rechargée à la maison, l’ensemble semble bien construit, mais très léger : seulement 52 kilogrammes, c’est léger pour un scooter électrique.

Au final, les deux modèles se distinguent par leur batterie. Alors que l’A1 intègre un pack de 768 Wh pour une autonomie de 60 kilomètres, l’A1 Pro grimpe à 960 Wh pour 70 km annoncés.

Dotés d’une suspension intégrale et de freins à disque hydrauliques à l’avant et d’un frein à tambour à l’arrière, les deux modèles reçoivent de larges écrans avec navigation et commande vocale intégrées. Sur l’A1 Pro, l’écran cet tactile.

Moins de 400 euros

Pour l’heure réservés au seul marché chinois, les nouveaux scooters électriques de Xiaomi sont vendus à un prix défiant toute concurrence.

Pour l’A1, comptez environ 380 euros. Plus cher, l’A1 débute à partir de 500 euros.

Peut-on rouler en France avec ces scooters en France ?

Si vous voulez l’importer et rouler avec en France… sachez que tous les véhicules à deux roues doivent être homologués avant de pouvoir circuler sur les routes de France.

Toutefois, c’est une obligation uniquement pour les deux roues dont la vitesse maximale de circulation est égale ou supérieure à 24 km/h. Il y a également d’autres obligations pour les deux roues, comme la présence de clignotants, de feux de stops, de rétroviseurs, de catadioptres blancs à l’avant et orange-rouge à l’arrière… sans oublier le casque et les gants.

Pour obtenir une immatriculation, vous devrez faire homologuer votre scooter auprès du Ministère des Transports qui est représenté par des laboratoires compétents comme l’UTAC. Étant donné que ce véhicule n’est pas homologué pour le moment, ça semble être une mauvaise idée de l’importer en France.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *