Quelle trottinette électrique est faite pour vous ?

Quelle trottinette électrique est faite pour vous ?

Toutes les raisons sont bonnes pour se laisser tenter par une petite balade en trottinette électrique. Pour aller au travail, faire la jonction entre deux moyens de transport ou tout simplement pour circuler au quotidien en zone urbaine, les trottinettes électriques savent tout faire.

Tendance, la trottinette électrique est très convoitée en ce moment. Aux premiers abords, son seul inconvénient est qu’elle demande de prévoir un budget un peu conséquent : de 80 à 1 500 € pour certains modèles. Mais tout dépend de sa fréquence d’utilisation et pour quel besoin. Plusieurs critères peuvent orienter son choix de trottinette : la largeur du plateau, son poids, son autonomie, la taille des roues, sa vitesse, la puissance de son moteur, si elle fonctionne avec une batterie lithium ou plomb ou encore l’ergonomie de son système de pilotage et de freinage. Il faut juste savoir qu’une trottinette électrique pèse entre 7 et 18 kg et qu’elle peut atteindre une vitesse de pointe allant de 24 à 40 km/h. Attention toutefois car lorsque l’on dépasse les 24/25 km sur la chaussée, la trottinette doit normalement être immatriculée et devient interdite de trottoirs. Afin de respecter la législation – et de pouvoir toujours rouler sur les trottoirs —, de nombreux modèles proposent un bouton de vitesse régulée à 6 km/h, vitesse maximale autorisée sur les trottoirs. Au-delà, son utilisation se fait uniquement sur route et piste cyclable. Le temps de charge prend de 2 heures à 12 heures pour avoir ensuite une autonomie maximale entre 20 et 40 km. Mais, tout dépend du gabarit de l’utilisateur et de la physionomie des trajets (montées/descentes) ; plus c’est difficile, moins la batterie tiendra longtemps.

Trottinette électrique ou trottinette à assistance électrique ?

Eh oui, en matière de trottinette aussi on fait la différence entre « électrique »   et « à assistance électrique ». La trottinette électrique est pourvue d’un accélérateur à la poignée et d’un ou deux systèmes de freinage.

Concernant les trottinettes tout électrique, elle démarre et prend de la vitesse en actionnant l’accélérateur, elle ralentit quand vous décélérez et elle s’arrête quand vous freinez.  Sur certains modèles, il peut être nécessaire de donner un premier élan au pied. C’est un bon moyen pour économiser de l’énergie. Ce premier élan au pied peut aussi être une mesure de sécurité pour éviter une manipulation involontaire de l’accélérateur. On utilise les trottinettes électrique pour tous les trajets du quotidien de 0 à 20 km par jour, elles sont  aussi ludiques que pratiques.

Les trottinettes à assistance electrique sont assez rares. Il en existe à ce jour trois : E-Micro one, Smartped Flykly et Klick d’oxello decathlon. Il s’agit en fait d’une trottinette qu’on pousse au pied et qui « maintient » l’énergie et la vitesse impulsée, il faut régulièrement redonner des impulsions.

C’est une sorte de trottinette hybride entre la version tout électrique et la trottinette mécanique. Moins confortable et plus « sportif», ce système est un compromis entre batterie et muscle ! Elles conviennent pour une utilisation « ludique » sportive ou sur de petites distances en complément de transport en commun.

Pour plus d’informations sur le choix de la trottinette électrique, lisez notre article sur

les critères de choix d’une trottinette électrique

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *