Les avantages du vélo électrique

Les avantages du vélo électrique

L’utilisation d’un vélo électrique ne dispense pas de pédaler et permet donc d’avoir une activité physique qui va vous ouvrir de nouvelles perspectives pour tous vos déplacements urbains ou pour vos loisirs. Le vélo électrique permettra également de remettre le pied à l’étrier aux personnes qui ne faisaient plus de sport ou qui sont en rééducation suite à une opération.

Une preuve que les mentalités ont changée, car les randonnées en VTT étaient par exemple interdites aux vélos à assistance électrique par certains organisateurs, c’est désormais le VTT électrique qui est le plus utilisé pour ses capacités à soulager le cycliste dans les pentes les plus raides qui se termine la plupart du temps à pied à côté de son vélo.

Le vélo à assistance électrique souffre de moins en moins de l’image du vélo de feignant.

Pour vous convaincre d’utiliser un vélo électrique comme mode de déplacement, voici quelques avantages de son utilisation.

– Pédaler sans effort dans les côtes c’est le principal avantage d’un vélo électrique par rapport à un vélo classique.
– Confort d’utilisation pour les personnes « non sportives » grâce à l’assistance fournie par le moteur électrique.
– Écologique, car en laissant votre voiture au garage vous limiterez vos émissions de gaz à effet de serre le CO2.
– Économique, car même si le coût à l’achat est un peu plus important qu’un vélo traditionnel, le vélo électrique est un des meilleurs moyens de réaliser des économies sur des trajets de courtes distances.

Les vélos électriques vous feront pousser des ailes dans les longues montées, alors que les VTT électriques appelés aussi EVTT vous permettront de passer sans peine les passages techniques en montée et avoir une très bonne maniabilité en descente.
Certains modèles de VTT à assistance électrique disposent d’une suspension arrière avec des bases courtes avec une vraie géométrie permettant de bénéficier du meilleur d’une longue sortie tout terrain, avec les avantages d’un vélo à assistance électrique

Pourquoi opter pour un vélo à assistance électrique ?

Avantages

La facilité de déplacement en fait une activité toute indiquée pour les personnes qui souffrent des articulations ou du dos, ou qui ne peuvent pas pratiquer une activité sportive en raison de leur âge ou de leur état de santé. Ceux qui ne veulent pas arriver au travail en sueur, ou les parents qui transportent un enfant à l’arrière y verront également un allié de leur quotidien. Concrètement, grâce au vélo électrique, le démarrage aux feux se fait sans effort ; le vent et les montées n’existent plus.

Limites

Quand la batterie est déchargée, vous vous retrouvez avec un vélo pesant un âne mort, entre 20 et 30 kg. Nous avons constaté que le poids annoncé par les fabricants est toujours en dessous de la réalité. Les VAE sont aussi très prisés des voleurs. Pour limiter les risques, retirez la batterie quand vous le garez à l’extérieur ou dans un lieu public. Un vélo électrique sans batterie présente peu d’intérêt. Accrochez, en plus, votre vélo à un point d’attache fixe avec un, voire deux antivols solides. Vu la fragilité de nombre d’entre eux, difficile de faire un choix pertinent. N’oubliez pas d’utiliser l’antivol de cadre si votre vélo en est équipé, ça fera un obstacle de plus !

Le vélo électrique n’est pas un vélo de feignant, car il faut pédaler pour déclencher l’assistance du moteur électrique.

Pédaler oui, mais les vélos électriques fonctionnent de différentes façons en fonction de vos besoins :

  • La première famille, la plus répandue, sont les vélos à assistance électrique avec capteur pédalier (système PAS), dans ce cas il suffit de tourner les pédales pour que le moteur se mette en route, peu importe, la façon dont vous pédalez, que vous appuyiez sur les pédales ou non, l’assistance vous emmène rapidement jusqu’à 25 km/h. Ce type de vélo électrique convient tout à fait à un trajet domicile/travail journalier pour arriver rapidement à destination avec le moins d’effort possible et sans aucune fatigue.
  • L’autre famille, ce sont les vélos à assistance électrique proportionnelle à l’effort, dans ce cas le moteur du vélo est alimenté en fonction de la pression que vous exercez sur les pédales. L’assistance est donc sollicitée un maximum au démarrage ou vous appuyer forcément plus et en cotes. Sur le plat ou à vitesse constante vous vous retrouver sur un vélo classique qui est souvent dans cette catégorie un très bon vélo avec un bon rendement (BH E-motion Panasonic, Matra IStep). Arrivé sur un faux plat ou sur une côte, vous allez appuyer sur les pédales et le vélo compensera cet effort. Ces types de vélos électriques sont souvent appréciés par les personnes qui ont envie de faire du vélo tout en étant aidé dans les côtes ou qui veulent continuer à faire de longues balades à vélo, mais sans souffrir face au vent ou dans les côtes.

Pour les vélos électriques avec un simple capteur pédalier, les niveaux d’assistance vont souvent réguler uniquement la vitesse à laquelle va se couper l’assistance (niveau 1 : 12km/h, niveau 2 : 18 km/h, niveau 3 : 25 km/h).

Sur certains vélos électriques haut de gamme, ces niveaux d’assistance régulent aussi la courbe d’accélération pour un plaisir de conduite encore meilleur. En effet le niveau 1 est utilisé dans les zones techniques pour une assistance légère, le niveau 2 est souvent du 50/50 , 50% d’effort fournit, 50% de puissance en plus, et le niveau 3 vous pouvez avec une batterie 36V pédaler sans effort et monter sans problème une côte de 10% de dénivelé.

A qui peux servir un vélo électrique et comment le choisir.

Le vélo électrique, ou VAE (vélo à assistance électrique) est un vélo très pratique qui peut servir à plein de choses et qui correspond aux attentes de différents publics, alors comment le choisir :

  • Tout d’abord les personnes actives qui font régulièrement des déplacements de quelques kilomètres ou bien qui ont des parcours comportant des côtes.
    Pour ces personnes, un vélo ou un VTT à assistance électrique permettra de rallonger les distances parcourues par 2 ou 3 ce qui permet de faire sans entraînement particulier des trajets de votre domicile à votre travail de plus de 20 km aller et retour.
  • Les personnes sédentaires qui n’ont pas fait de vélo depuis longtemps et qui hésitent à acheter un vélo, car ils en ont un mauvais souvenir, ces personnes devraient essayer un vélo à assistance électrique et pouvoir enfin laisser leur voiture au garage.
  • Le VAE peut intéresser les professionnels qui ont besoin de se déplacer facilement et sans effort en milieu urbain afin de gagner du temps pour leur prise de rendez-vous, car plus besoin de se garer.
  • Les cyclistes qui ont dépassé les 60 ans ou des personnes âgées qui ont un problème de santé ou des capacités physiques limitées, mais qui veulent continuer à être indépendants pour se déplacer, le vélo électrique leur apportera une liberté pour leurs déplacements quotidiens.
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *