Quelles sont les différents types de batteries ?

Quelles sont les différents types de batteries ?

Ci-dessous, les trois familles de batteries les plus répandues dans le domaine du vélo à assistance électrique.

–  les batteries au plomb ou plomb à électrolyte gélifiée (Pb) (de 80 à 200 €) : d’un coût faible, d’un bon rendement énergétique et sans “effet mémoire” elles sont de moins en moins utilisées. Elles présentent l’inconvénient d’un poids élevé (plus de 10 kg), d’une puissance maximale limitée (50 watt/h/kg environ) et d’une sensibilité aux températures négatives (- 25°C). Leur durée de vie est de l’ordre de 350 cycles de charges et décharges ;

– les batteries au nickel-métal hydride (Ni-Mh) (de 200 à 400 €)  : commercialisées dans les années 1990, elles remplacent les batteries au nickel cadmium (Ni-Cd). Nettement plus légères que les batteries au plomb, elles ont une puissance maximale plus importante (90 watt/h/kg environ). Si leur durée de vie est de l’ordre de 500 cycles de charges/décharges, leur taux d’auto-décharge est important. Non utilisées l’hiver, elles seront entièrement déchargées au printemps. Elles peuvent être sujettes à un “effet mémoire” qui limite alors leur capacité ;

– les batteries au lithium-ion (Li-ion) (de 300 à 500 €) : elles ont une place prédominante sur le marché de l’électronique portable et équipent actuellement la plupart des VAE. Leur puissance maximale est de l’ordre de 120-150 Wh/kg et leur poids est limité. Elles ne souffrent pas de l’effet mémoire et supportent des charges supérieures à 800 cycles. Leur inconvénient reste le prix élevé et les risques d’explosion si l’electronique est mal conçu.

– les batteries au lithium- polymère (Li-Po) (plus de 500 € ) : elles constituent un véritable saut technologique puisqu’elles sont encore plus puissantes que les précédentes (140 Wh/kg) aussi légères dans la mesure où leur électrolyse en gel ne nécessite pas de renforcement d’étanchéité due à une électrolyse liquide. En cas de surchauffe, elles n’explosent pas mais s’auto-consument. Leur inconvénient est un coût nettement plus élevé que le lithium-ion.

les différents types de batterie pour vélo électrique
Un aperçu des différents types de batterie : De g à droite : Batterie Plomb 36V – 8Ah ; Batterie Ni-Mh 24V – 8 Ah ; Batterie Li-ion-Mn 26V – 8 Ah

Densité énergétique par type de batteries

Le graphique ci-contre montre la densité énergétique en Wh / kg selon le type de batterie. Bien entendu, plus la densité est importante, plus la batterie est onéreuse.

Les valeurs ne sont qu’indicatives et peuvent varier selon la marque et la qualité de fabrication des batteries.

Astuce – Calcul de la capacité énergétique d’une batterie :

Tension x Ampérage

Exemple sur une batterie de 36 V – 10 Ah :  36 x 10 = 360 Wh ou 0.36 kWh

Donc en se basant sur un coût du Kwh à 0.1350 € le prix de la recharge s’élève à… 0.36 * 0.1350 = 0.05 € soit 5 cts 🙂

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *