Une puce révolutionnaire sur un vélo électrique !

Une puce révolutionnaire sur un vélo électrique !

Des chercheurs chinois ont récemment présenté un concept de vélo complètement inédit. Il s’agit d’un vélo autonome doté d’une puce présentée comme révolutionnaire. Celui-ci est capable d’actions étonnantes comme suivre fidèlement une personne ou encore répondre à différentes instructions vocales.

Un concentré de technologie

Luping Shi et son équipe de chercheurs de l’Université de Tsinghua (Chine) ont mis au point un vélo intelligent. Comme l’explique leur publication dans la revue Nature le 31 juillet 2019, il est question d’un vélo électrique autonome. Ce dernier est capable de maintenir lui-même son équilibre, répondre à des commandes vocales et détecter les obstacles sur son chemin, comme le montre la vidéo disponible en fin d’article.

Ce vélo est un véritable concentré de technologie. En effet, celui-ci est doté de plusieurs caméras et micros mais également d’un gyroscope. Équipé d’une batterie, le vélo intègre aussi plusieurs moteurs destinés à contrôler les roues ainsi que sa propre vitesse. Toutefois, le vélo n’est qu’une sorte de faire valoir afin de démontrer les performances de sa pièce principale, à savoir sa puce ! Cette dernière témoigne sans aucun doute de l’expertise croissante de la Chine dans le domaine des puces pour I.A.

Une puce révolutionnaire ?

Baptisée Tianjic, la puce en question endossent le rôle de cerveau pour le vélo. Or, il faut savoir qu’un algorithme spécifique est mis à l’épreuve pour chaque tâche différente. Ceux-ci fonctionnent en parallèle concernant la prise de décision, la détection d’obstacles en temps réel, le contrôle de la vitesse etc. Au total, pas moins de 40.000 neurones et 10 millions de synapses composent cette sorte de cerveau central ! Tout aussi étonnant, cette puce d’une surface de seulement 3,8 × 3,8 mm2 offre un débit jusqu’à 100 fois supérieur à celui des puces traditionnelles. Par ailleurs, les chercheurs évoquent une efficacité énergétique décuplée.

L’intérêt principal de cette puce est sans doute sa capacité à intégrer efficacement des variables dans son propre environnement, ce qui lui confère des capacités d’adaptation très surprenantes. Parmi ces variables, citons tout ce qui tourne autour de la circulation routière, le bruit ambiant, le suivi de nouvelles personnes ou encore l’apprentissage de nouvelles langues. Les créateurs de cette puce Tianjic pensent que cette dernière pourrait être intégrée à des robots intelligents et à des véhicules autonomes.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *