Le vélo a assistance électrique permet de pratiquer une activité physique modérée et de garder la forme

Le vélo a assistance électrique permet de pratiquer une activité physique modérée et de garder la forme

Si depuis quelques années les VAE (vélos à assistance électrique) ont la cote, c’est parce qu’ils permettent de se déplacer plus rapidement et de manière écolo en milieu urbain sans avoir à faire chauffer les muscles. C’est en tout cas la mauvaise réputation dont souffrent ces appareils dans l’imaginaire collectif. Or le vélo électrique, en plus d’être un moyen de transport efficace, est aussi un outil sportif. S’il ne rivalise pas avec une bonne séance de VTT, il n’empêche qu’il permet de garder la forme et s’adapte à toutes les sorties en famille.

Une aide au pédalage

Véritable alternative écologique aux transports en commun et à la voiture, le vélo électrique fonctionne grâce à une batterie qui fournit une aide motrice lorsqu’on pédale. Ainsi, un VAE ne pédale pas à notre place mais nous apporte une assistance pour que le déplacement soit plus facile et l’effort moindre.
Néanmoins, l’utilisateur doit tout de même donner un bon coup de collier pour avancer, ce qui fait du vélo électrique un outil bien plus sportif qu’il n’y paraît. Pour que l’assistance électrique fonctionne, il faut bien sûr pédaler, mais si on s’arrête, elle se coupe automatiquement. Bref, vous l’aurez compris, il ne s’agit absolument pas d’une mobylette électrique puisqu’il faut fournir un effort durant toute la durée d’utilisation.

Sportif au quotidien

S’il nous oblige à pédaler un minimum, le vélo électrique peut-il pour autant être considéré comme un sport ? Deux études très sérieuses se sont penchées sur la question. D’abord, celle de Simons, Van Es et Hendriksen qui, en 2009, ont observé l’effort fourni sur un parcours de 4,3 km par une douzaine de personnes.

Idéal pour renouer avec le sport tout en douceur

Les chercheurs en ont conclu que l’utilisation régulière d’un vélo électrique contribuait à une bonne santé et entrait dans le cadre d’une activité physique modérée. Même constat dans les observations d’une étude suisse qui insiste encore davantage sur les bénéfices santé de pédaler dans les villes où les pentes sont légion et où l’effort est donc forcément plus intense. Bref, le VAE peut être considéré comme une activité physique supérieure à la marche s’il est utilisé régulièrement et sur plusieurs kilomètres.
Au quotidien, le vélo électrique est donc un bon complément pour garder la forme, que l’on soit déjà sportif ou non. Il permet en effet aux moins actifs de renouer avec le sport tout en douceur. Ici, tous les muscles des membres inférieurs sont bien sûr sollicités et tonifiés, mais c’est également le cas pour les abdominaux et les bras. En une heure, le vélo électrique nous permet de brûler entre 500 et 1.000 calories en fonction de la puissance et de la vitesse choisies.

L’allié des beaux jours

Utile au quotidien et en milieu urbain, le vélo électrique l’est tout autant pour les vacances et les sorties en famille. En effet, ces appareils sont le plus souvent pliables et peuvent se transporter partout, en balade, en camping-car ou en voiture. Aujourd’hui, le VAE ne se pratique plus seulement sur des courtes distances car, grâce à l’amélioration des batteries, de la puissance et de l’autonomie, il est tout à fait possible de s’en servir sur les sentiers et autres chemins de randonnée. Certains modèles offrent, par exemple, la possibilité de parcourir jusqu’à 100 km sans problème ! Cela permet donc de multiplier les occasions d’utiliser son vélo électrique.

Pour les amateurs de sensations plus fortes, on trouve également désormais des VTT électriques. Bien plus sportifs que leur homologue urbain, ces modèles permettent d’aborder le terrain de manière différente. Ici, les montées sont plus faciles et rapides et les descentes sont mieux maîtrisées. Bref, le vélo électrique sera sans aucun doute l’allié de vos prochaines promenades, en solo ou en famille.
Des ventes en plein boom Les vélos à assistance électrique font de plus en plus d’adeptes. En 2019, 388.100 ont vendus en France, contre seulement 6.700 il y a une dizaine d’années.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *