Comment choisir un GPS pour vélo ?

Comment choisir un GPS pour vélo ?

Comment choisir un GPS pour vélo ?

Aimez-vous passer beaucoup de temps à vélo ? Sillonner les coins les plus reculés est ce qui vous passionne durant vos balades ? De toute évidence, il vous faut un GPS pour mieux vous orienter et évaluer vos performances en tant que cycliste. D’un simple compteur kilométrique, le GPS vélo est passé à un véritable éclaireur de bord, ce qui rend son choix plus complexe. En lisant cet article, vous arriverez à effectuer un choix qui vous correspond.

La précision de la réception du signal GPS et la lisibilité des données

La réception est l’élément fondamental à considérer pour choisir un meilleur GPS pour vtt, car sans ceci, l’accessoire ne vaut plus qu’un boitier en plastique. La plupart des modèles disponibles sur le marché aujourd’hui garantissent une bonne qualité de réception. Certains concepteurs usent de la technologie Glonnass, basée sur le même principe que le GPS, mais avec un nombre plus élevé de satellites, ce qui assure une réception plus précise et fiable.

La lisibilité des données

C’est également un critère important auquel se résoudre pour choisir son GPS à vélo. Bien que petit, l’appareil accroché à votre guidon doit être parfaitement lisible. Cela vous permettra essentiellement d’avoir les informations relatives au trajet sans être obligé de vous arrêter. En couleur ou en blanc noir, il est important de mettre particulièrement l’accent sur la lisibilité des données, que ce soit en plein soleil ou quand il fait sombre.

Lisez également :  Comment bien assurer son vélo électrique ?

L’autonomie

Comment choisir un GPS pour vélo ?Le GPS VTT à choisir doit absolument être doté d’une bonne autonomie afin qu’il ne lâche pas le cycliste au moment où il en a le plus besoin. En effet, la plupart des GPS à vélo disposent d’une autonomie d’environ 15 heures, une fois chargé. C’est normalement suffisant pour une randonnée de courte durée. Si, en revanche, l’on envisage de parcourir de longue distance (de plusieurs jours) avec son éclaireur, il faudra en trouver un de plus résistant.

Les cartes

Les modèles de GPS VTT se limitent souvent à indiquer simplement le parcours défini, sans forcément en présenter une cartographie détaillée. Ce n’est pas un problème si le but est de circuler en ville ou à proximité. Mais lorsqu’on aime aller à la campagne, à la montagne ou parcourir de longue distance avec son vélo, un GPS avec cartographie peut être indispensable. Ainsi, il vaut mieux se tourner vers les modèles plus performants, embarquant quelques cartes par défaut (avec option d’en télécharger de nouvelles) pour affiner sa navigation.

Les options supplémentaires

Les fonctionnalités supplémentaires sont des éléments qui démarquent un modèle de GPS d’un autre. Par exemple, pour les cyclistes de montagne, la nécessité d’avoir un GPS à vélo équipé d’altimètre n’est plus à démontrer. Cette fonctionnalité permet d’avoir un repère sur l’altitude à laquelle on se retrouve (même si parfois des problèmes de fiabilité se posent). Il y a également, dans la catégorie des options supplémentaires, le graphique de pente qui informe le passager sur le profil du terrain qu’il parcourt. D’autres fonctionnalités comme l’accéléromètre, le capteur de rythme cardiaque, le capteur de cadence, l’alarme, les planificateurs sont tout aussi importantes.
Néanmoins, il convient de rappeler que plus les options supplémentaires sont nombreuses, plus l’autonomie de l’appareil GPS est mise à l’épreuve.

Lisez également :  Comment bien choisir son vélo électrique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.