quel est le vélo électrique le mieux adapté à votre pratique ?

quel est le vélo électrique le mieux adapté à votre pratique ?

Déplacements en ville, promenades du week-end, usage sportif… Vos besoins déterminent le choix de la batterie, la largeur des pneus, le poids… Notre sélection et nos conseils à l’heure où, en ces temps de crise sanitaire, le vélo est plus plebiscité que jamais.

Pas de doute ! Le vélo électrique – officiellement appelé vélo à assistance électrique (VAE) – est plus populaire que jamais dans l’Hexagone. Que ce soit dans les villes, mais aussi à la campagne ou sur les sentiers de montagne. La progression est, bien sûr, en partie due au Covid-19, qui a poussé les Français à trouver une alternative aux transports en commun. Mais le phénomène est plus structurel. Il suffit de regarder les derniers chiffres de l’Union sport et cycle. Alors que le marché du vélo a baissé de 2 % en volume entre 2018 et 2019 (-10 % pour les VTT), celui des VAE a progressé de 15 %, et même de 36,6 % sur le segment sportif. Au total, les VAE (388 100 vendus en 2019) représentent presque un vélo sur six achetés ! Et ce n’est qu’un début.

« Nous franchirons le cap du million d’ici quatre à cinq ans », estime Jérôme Valentin, le président de l’Union Sport & Cycle. Il faut dire que les VAE, longtemps perçus comme un produit de niche, sont plus accessibles. Certes, du fait de la montée en gamme progressive des produits, le coût moyen à l’achat a augmenté de 10 % entre 2018 et 2019 (à 1 749 euros). Mais les premiers prix se multiplient : il est aujourd’hui possible de trouver un VAE neuf à moins de 800 euros.

Boom du marché du vélo électrique

A cela s’ajoute le développement des subventions. De nombreuses collectivités locales remboursent, en effet, depuis quelques années une partie de la facture : entre 200 et 300 euros, mais jusqu’à 500 en Ile-de-France. Et l’Etat accorde une aide supplémentaire pour les ménages non imposables (l’année précédant l’achat), qui peut aller jusqu’à 200 euros. Sachez, d’ailleurs, que les accessoires comme le casque et l’antivol peuvent être inclus dans le calcul de la prime, à condition de figurer sur la même facture que le vélo.

Le boom du marché n’est pas seulement lié à sa démocratisation, il s’explique aussi par une diversification des produits. Qu’ils pédalent en ville, sur les routes, sur les chemins de campagne ou en montagne, pour une balade ou en mode sportif, tous les cyclistes peuvent aujourd’hui trouver un VAE adapté à leurs besoins. Face à l’offre, pléthorique maintenant, il est difficile de s’y retrouver…

Moteur, batterie, pneus et selles : nos conseils

Trois critères sont importants. D’abord le moteur. Optez pour un fabricant reconnu (Shimano, Bosch, Yamaha ou Brose), qui vous permettra d’avoir un bon service après-vente. Et privilégiez les moteurs pédaliers : le vélo est ainsi plus stable et plus réactif. Vérifiez également que le couple maximal délivré par le moteur (exprimé en Newton-mètre ou Nm) soit adapté à votre pratique. Plus le couple est élevé, plus le vélo grimpe facilement les côtes.

Ensuite, la batterie. Sa capacité, exprimée en Watt-heure (Wh), influe sur l’autonomie : selon le niveau d’assistance, le dénivelé et le poids transporté, cette dernière varie entre 50 et 200 kilomètres. Enfin, pensez à regarder les périphériques (pneus et selle), qui jouent beaucoup sur le confort, ainsi que les lumières.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Urban Elec © 2019 - plan du site - Contact - Mentions légales - Robots Aspirateurs

Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.